Fragmentation et connectivité du paysage

La fragmentation du paysage, c'est à dire la division des habitats en petites surfaces séparées par des milieux transformés par l'Homme (autoroutes, canaux, villes, cultures, ...), peut menacer la survie des populations animales qui se retrouvent isolées les unes des autres et deviennent alors consanguines. Le brassage génétique peut cependant perdurer s'il existe des éléments dans le paysage qui facilitent les déplacements des individus entre les tâches d'habitats (autrement appelés "corridors").

 

Exemple de populations d'une espèce forestière dont les populations sont plus ou moins connectées. Il en résulte 3 groupes génétique A, B, et C.  Les populations les plus petites et les plus isolées sont menacées (B et C)

Des études sont menées au CERFE autour de cette problématique afin d'évaluer la connectivité forestière dans l'ex-région Champagne Ardennes chez plusieurs espèces de mammifères terrestres: 


En cours

Programme "A34-C08" 2020-2021

Impact de l'A34 et du Canal des Ardennes sur la circulation de la faune sauvage et sur la génétique des populations.


Etudes achevées

Programmes de recherche

Programme "Corridors" 2016-2020

Identification et caractérisation des corridors et des zones de passage préférentielles qui permettent à la faune de franchir les espaces ouverts, les autoroutes, les lignes TGV et les canaux de navigation.

 

Visitez le site web:


Programme "Adap'ter"

Identification des éléments du paysage potentiellement responsables de la fragmentation des populations de chevreuils et de martres dans les Pyrénées.


Programme "IN SITU"  2012-2015

Identification des ruptures de connexion dans le paysage pour l’habitat forestier chez plusieurs espèces de mammifères terrestres en Champagne-Ardenne.

Thèses

Bardonnet C. - 2015. Une analyse de la connectivité fonctionnelle du paysage : Etude des déplacements et des flux de gènes chez un mustélidé forestier, la Martre des pins (Martes martes). Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 17 décembre 2015.

 

Mergey M. - 2007. Réponses des populations de martres d'Europe à la fragmentation de l'habitat : mécanismes comportementaux et conséquences. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 14 décembre 2007.

  

Pereboom V. - 2006. Mode d’utilisation du milieu fragmenté par une espèce forestière aux habitudes discrètes : la Martre européenne. Doctorat de l'Université d'Angers, soutenu le 6 décembre 2006.