Programme "Toxochat" 2004-2017

Simon J. -2017. Déterminants spatio-temporels de la transmission de Toxoplasma gondii dans les fermes d'élevage: dynamique d'infection et patron de dépôt des fèces chez un hôte définitif, le chat domestique. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 02 février 2017.

 

Forin-Wiart M.-A. - 2014. Identification des facteurs de variation de la prédation exercée par les chats domestiques (Felis silvestris catus) en milieu rural. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 19 décembre 2014.

 

Lelu M. - 2010. Etude d'un parasite à cycle complexe, Toxoplasma gondii : variabilité du cycle de transmission et dynamique de la phase environnementale. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 17 décembre 2010.

  

Afonso E. - 2007. Etude de la dynamique de la transmission de Toxoplasma Gondii dans des milieux contrastés. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 11 décembre 2007.

Programme "Riskojardin" 2014-2017

Estimation de la contamination des terrains maraîchers par les parasites de chats, chiens et renards, pour prévenir le risque de zoonoses (maladies qui circulent entre animaux et humains) lié à ces parasites.

Collaboration URCA-CERFE, Entente de Lutte et d'Intervention contre les Zoonoses (ELIZ), Unité de Surveillance Eco-épidémiologie des Animaux Sauvages de Nancy (ANSES) et Centre de Recherche et d’Observation sur les Carnivores ( CROC). 

Bastien M. - 2017. Contamination des terrains potagers par Echinococcus multilocularisToxoplasma gondii et Toxocara sp., parasites responsables de zoonoses transmises par l'alimentation. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 02 mai 2017.

Ecologie de la transmission d'E.multilocularis

 Quintaine T. - 2010. Ecologie de la transmission d’Echinococcus multilocularis : Identification des milieux propices et modélisation de l’effet du comportement de l’hôte définitif, Vulpes vulpes. Doctorat de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, soutenu le 22 septembre 2010.

  

Guislain M.-H. - 2006. Etude à différentes fenêtres de perception des facteurs impliqués dans la transmission d'Echinococcus multilocularis. Doctorat de l'Université de Franche-Comté, soutenu le 14 décembre 2006.